Lundi prochain, une nouvelle séance du conseil communal est censée se tenir au sein de la Régie des infrastructures, au stade Leburton. Mais face au rebond de la crise sanitaire, certains ne voient pas cette séance publique d’un bon œil. C’est le cas du MR qui, par la voix de son chef de groupe à Tubize, Pierre Pinte, demande le report du conseil communal.

Les raisons ? " D’une part, au vu des mesures gouvernementales empêchant nos concitoyens de se réunir dans les semaines à venir, les organes politiques du pays, en ce compris les conseils communaux, doivent montrer l’exemple. À ce titre, les réunions présentielles de conseils ne se justifient qu’en de rares cas ."

Autre problème : la santé du bourgmestre Michel Januth qui, rappelons-le, a contracté le Covid-19. " Nous avons été informés des mises en quarantaine ou des cas déclarés de Covid-19 du bourgmestre et des grades légaux de notre administration communale. Par ailleurs, la directrice générale faisant fonction étant à quelques moments d’un heureux événement, il apparaît peu opportun de l’exposer à des réunions plus que risquées ."

La proposition du MR : un débat en visioconférence, reprenant uniquement les points essentiels au bon fonctionnement de la Ville, retransmis en direct sur les réseaux sociaux. Une alternative qui a été entendue (anticipée, d’après la majorité). Toujours est-il qu’il a bien été décidé que le conseil communal de ce lundi se tiendra en visioconférence. "Il nous reste quelques jours maintenant pour tester la faisabilité et faire en sorte qu’il puisse être suivi par tout le monde", précise Sabine Desmedt, la 1re échevine de la cité du Betchard.