À partir de ce lundi, Infrabel ouvre le nouveau tunnel routier sous les voies.

NIVELLES Depuis des dizaines d’années, les Nivellois mais aussi tous les navetteurs qui arrivent en voiture jusqu’à la gare par le faubourg de Namur redoutent d’arriver à l’heure où se croisent le train venant de Charleroi et celui qui vient de Bruxelles. C’est alors parti, à deux pas de la gare, pour de longues minutes d’attente au passage à niveau.

Avec des bus dans le jeu de quilles, et des petits malins qui tentent de doubler les files pour prendre les rues parallèles…

Eh bien à partir de ce lundi, c’est fini. Infrabel va mettre en service le nouveau tunnel qui passe sous les voies à partir de la rue Georges Willame et sort en contrebas de la gare, à proximité de la prison. Les automobilistes devraient donc gagner un temps précieux pour passer d’un côté à l’autre des voies.

Par contre, même si des tracés au sol les invitent à emprunter également ce tunnel, les adeptes du vélo, eux, ne pourront que remarquer que l’endroit n’est pas des plus sécurisé. Les piétons, eux, ont un large trottoir bien surélevé par rapport à la chaussée. Mais pour passer du faubourg à la rue de Namur, le passage au-dessus des rails qui était une histoire de quelques mètres est remplacé par un sacré détour !

“Le permis date de 2006 et rien n’a été pensé pour la mobilité douce , se désole l’échevine de la mobilité, Valérie De Bue.

Un autre permis a été introduit pour maintenir le passage sous voies actuel, tout près du passage à niveau. Mais la Région l’a refusé, parce qu’il n’était pas accessible aux personnes à mobilité réduite. Infrabel est en recours depuis des mois, et on se retrouve avec la situation actuelle, qui amène déjà pas mal de réclamations.

La suppression définitive du passage à niveau n’est donc pas une bonne nouvelle pour tout le monde. Du côté de la ville, on regrette qu’une solution satisfaisante n’ait pas été trouvée pour les piétons.

Valérie De Bue, interpellée notamment par le comité de quartier, espère qu’une réunion sera organisée prochainement pour qu’Infrabel annonce que ce qu’elle compte faire.



© La Dernière Heure 2012