Des bruits de couloir autour de la vaccination sont remontés jusqu’aux oreilles du collège communal ces derniers jours. Des rumeurs circuleraient actuellement quant aux passe-droits qu’aurait le personnel de l’administration communale pour la vaccination. Elle a tenu à démentir fermement ces propos dans un communiqué ce lundi, avant que ça n’enfle sur les réseaux sociaux.

Les agents communaux sont des citoyens comme les autres et ne bénéficient ni d’un traitement de faveur, ni d’un coupe-file quelconque pour être convoqués à la vaccination de façon anticipée, a indiqué la Ville. Ils ne sont pas non plus appelés en fin de journée pour recevoir une dose “restante”. Tout d’abord parce qu’il ne reste pas de dose vaccinale en fin de journée et ensuite parce que la vaccination n’est pas organisée par la Ville de Wavre et que la gestion des stocks ne se fait de toute façon pas au niveau communal. La Ville de Wavre n’a aucune prise sur le processus de vaccination, ni en termes de gestion des stocks, et encore moins en ce qui concerne les convocations.

Les autorités communales précisent qu’elles établissent actuellement une liste de l’ensemble du personnel enseignant, tous réseaux confondus, ainsi que des accueillantes d’enfants pour pouvoir les contacter en priorité si l’opportunité d’être vacciné devait arriver.