Boubi se souviendra longtemps de sa traditionnelle sortie de début de soirée, celle qui s’est déroulée ce mardi soir aurait pu virer au drame pour le petit bichon maltais âgé de 6,5 ans. Vers 19 heures, alors qu’il se trouvait avec les parents de sa maîtresse dans l’avenue du Hain à Clabecq, il a été pris à partie par un berger malinois, non tenu en laisse, et qui s’est violemment jeté sur lui. "Mes parents promenaient nos deux chiens, Boubi et Nouki, le père de Boubi, explique Angelica, la maîtresse des deux chiens. Mon chien, qui est très jaloux, a commencé à aboyer en direction d’un berger malinois qui n’était pas tenu en laisse, contrairement à mes chiens. D’un coup, le berger malinois s’est jeté sur Boubi sans que ma maman n’ai le temps de réagir."

Une agression impressionnante qui aurait pu virer au drame pour le petit bichon maltais qui s’en sort avec quelques blessures plus impressionnantes les unes que les autres. "Depuis l’agression, il ne veut plus manger ni boire mais la vétérinaire que nous avons rencontrée m’a dit que c’était normal. Le point positif, c’est que les plaies se referment doucement."

Aujourd’hui, les jours de Boubi ne sont plus comptés mais Angelica aimerait que ce genre de mésaventure ne se reproduise plus et c’est aussi pour cette raison qu’elle est entrée en contact avec ces jeunes dont le chien n’était pas tenu en laisse. "Au début, il a dit qu’il allait payer les frais, explique la Clabecquoise. Quand je lui ai demandé qu’il signe un papier reconnaissant les faits et qu’il s’engageait à payer, il a refusé. Il a dit qu’on pouvait appeler la police mais qu’il ne payerait pas."

Dans le même temps, la maîtresse de Boubi est entrée en contact avec le papa du jeune homme qui va tenter de raisonner ce dernier. "Sinon, j’irai porter plainte à la police, précise la maîtresse de Boubi et Nouki. Le plus important, c’est que Boubi aille mieux et surtout, que les gens du quartier puissent promener leur chien en sécurité. On ne sait jamais comment un animal va réagir."