Le Conseil national de sécurité a annoncé ce jeudi la généralisation de l'obligation du port du masque dès le 25 juillet dans tout endroit à forte fréquentation. C'est le cas forcément dans les parcs d'attraction où défilent des milliers de visiteurs par jour. À Walibi, le port du masque était déjà rendu obligatoire dans les attractions depuis la réouverture le 1er juillet. Sur base des recommandations des experts, la mesure a été adaptée et renforcée, si bien que le masque était jusqu'à présent imposé dans les boutiques et dans les files d'attente.

Mais dès ce samedi, il sera désormais obligatoire d'être masqué dans tout le parc, sous peine de ne pas pouvoir entrer dans le site. "C'était un pas supplémentaire nécessaire car la mesure est claire et univoque, juge le directeur général de Walibi Jean-Christophe Parent. Ça a apporté de la clarté. Cette mesure demandera une vigilence accrue, il faudra être encore plus pédagogue et rappeler de garder le masque en toutes circonstances. On appliquera la tolérance zéro." Pour veiller au bon respect de cette mesure, le parc a renforcé ses équipes de sécurité.

Jusqu'à présent, les responsables se disent satisfaits du comportement des visiteurs face aux règles mises en place. "On remarque que les règles sont assez bien observées dans les boutiques, dans les restaurants et les allées. Mais au niveau des files dans les attractions, c'est parfois plus compliqué pour les visiteurs", reconnaît le directeur.

Limité à 3.000 personnes, la capacité d'accueil a été augmentée à 7.000 visiteurs. Dans les faits, le parc wavrien compte entre 5.000 et 7.000 personnes quotidiennement. Soit 30% de ce qu'il accueille en temps normal, à la période d'Halloween. Du côté d'Aqualibi, on tourne autour des 25 %.