Brabant wallon

La statue dédiée à Jules de Burlet a été taguée avec un stick tricolore.


En ces temps de fête nationale à célébrer notamment en centre-ville, une expression d’enthousiasme patriotique faisait un peu tâche, dans tous les sens du terme: au milieu du square Gabrielle Petit, la statue dédiée à Jules de Burlet avait été taguée avec un stick dont se servent les supporters pour se peindre le visage aux couleurs nationales.

© DR

Le personnage imaginé par le sculpteur n’a pas le visage visible et un facétieux s’est amusé à lui mettre deux traits noir-jaune-rouge… sur les fesses. C’est le bourgmestre Pierre Huart, accompagnant le 21 juin des jeunes qui participaient à un rallye touristique dans le centre-ville, qui a signalé cet acte d’incivisme via Better Street.

Ce vendredi, alors que les ouvriers communaux effectuaient une petite tournée pour effacer divers tags découverts récemment en ville, ils se sont occupés de faire disparaître cette insolite marque de patriotisme. Ce qui a pu se faire sans difficultés particulières.

Jules de Burlet, né en 1844 et avocat à Nivelles, a été bourgmestre de la ville - il appartenait au Parti Catholique -, parlementaire, sénateur, ministre de l’Intérieur mais aussi premier ministre durant deux ans. Il est ensuite devenu ambassadeur au Portugal.