Le prix de l'immobilier dans le Brabant wallon atteint de nouveaux sommets. La Fédération des notaires a dévoilé ce lundi la situation du marché en 2020 et, comme on pouvait s'y attendre, le confinement a fait grimper les prix encore un peu plus dans la province. Le prix médian des maisons atteint désormais le seuil record de 330.000 euros (+6,5%), largement au-dessus des médianes wallonne (181.000 euros) et nationale (250.000 euros). On parle ici de médiane et non de moyenne pour éviter les aberrations statistiques, il s'agit du prix au-delà duquel 50% des biens sont vendus et en deça duquel l'autre moitié est vendue. Le Brabant wallon se positionne ainsi derrière Bruxelles (440.000 euros) et à égalité avec le Brabant flamand.

LIRE AUSSI : Hausse record des prix de l'immobilier en Brabant wallon: voici les prix par commune (INFOGRAPHIE)

Selon les notaires, cette augmentation peut s'expliquer par la forte demande pour des biens immobiliers dans la province et par la faible quantité de biens disponibles sur le marché immobilier du Brabant wallon. C'est d'ailleurs la province belge qui enregistre la plus forte baisse de l'activité immobilière en 2020, avec une chute de 8,4% alors que la Wallonie a connu une hausse de 0,8% de son activité. " On peut y voir les effets de la crise sanitaire avec la difficulté voire l'impossibilité pour les agences d'organiser des visites et une faible offre de biens , observe Emmanuel Estienne, notaire à Genappe. On peut supposer que les propriétaires du Brabant wallon se sentent bien chez eux et n'ont pas souhaité partir durant la crise puisqu'ils étaient au vert. "

Le prix des appartements dans le Brabant wallon reste le plus élevé du pays, avec un prix médian de 253.300 euros. La province a connu une hausse du prix de l'ordre de 10%, soit l’augmentation la plus marquée en Belgique l'an dernier. Il faut donc débourser 23.000 euros de plus qu’un an auparavant. Comparativement, le prix médian des appartements en Wallonie est de 175.000 euros et en Belgique, de 217.000 euros.