Le collège provincial, vu la situation financière actuelle et la charge que représentera le financement de la zone de secours à l’avenir, a décidé de renoncer à certains investissements. C’est le cas de la rénovation à deux millions d’euros du “Cube”, le bâtiment destiné à abriter la dynamique de participation citoyenne.

Et surtout, le projet de nouveaux bassins au Bois des Rêves, à Ottignies, estimé à six millions d’euros, ne verra pas le jour. “On reviendra plus tard avec un investissement plus ciblé et plus modeste, correspondant au potentiel du domaine et à l’attente du public”, a promis Tanguy Stuckens, le président du collège provincial.

Créés en 1995, les bassins arrivaient en fin de vie et ne répondaient plus aux normes. Ceux-ci avaient fermé à la fin de la saison 2019 en vue du début des travaux en 2020. Travaux qui auraient dû s'achever en 2021. Le projet prévoyait la démolition de la pataugeoire et du bassin existants et leur remplacement par une piscine plus sportive, de 25 mètres sur 15, une pataugeoire et une zone récréative. Le projet de nouveaux bassins bénéficiait d'un subside régional, via le plan piscine, de près de 1,5 million d'euros. Le ministre des Infrastructures sportives l'avait confirmé en juin 2020.

Il n'y aura donc plus de bassins au domaine du Bois des Rêves. Le collège provincial n'exclut toutefois pas totalement l'idée de garder des jeux d'eau sur le site.