A partir de cet été jusqu’à mai 2022, le projet « Fresh Paint », commandité par la ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve et mené en collaboration avec l’UCLouvain et le collectif bruxellois « Farm Prod », viendra embellir la ville avec sept fresques murales monumentales. L’objectif de ce projet est de rendre plus accessible cet art urbain, avec la participation de jeunes graffeurs et artistes du street art reconnu.

Depuis le 14 juin, le collectif « Farm Prod » s’est attaqué aux 380 m2 de murs de l’Anneau Central, au carrefour avec le Boulevard Oleffe. Guillaume, Frédéric, Nelson, Arnaud, Alexis, Piotr et Johan, qui travaillent ensemble depuis près de 20 ans, ont relevé le défi de donner de la vivacité à cet endroit fréquenté. « Nous avons eu l’idée de créer quelque chose qui ouvre le rond-point, pour en créer un point de repère. Il y a du montagneux, du rocheux, une rivière, dans un style qui mélange réalisme et abstrait, le graphique, et le moderne », explique Guillaume. La fresque est presque terminée et les retours sont déjà très positifs. « Les automobilistes nous klaxonnent, et des piétons viennent prendre des photos », explique Frédéric.

Durant plusieurs mois, le circuit se poursuivra quartier par quartier. Le collectif Farm Prod termine sa partie ce dimanche. « Pour cette première partie du programme, nous avons choisi des artiste confirmés, émergents, belges ou internationaux », explique Guillaume. C’est ensuite l’artiste Iota qui enchainera jusqu’au 4 juillet à la rue de la station. Son travail traite de la représentation de l’âme humaine sous toutes ses formes, mélangeant les corps, la textures et les matières pour nous plonger dans un monde où l’inconscient et les émotions dépassent le réel et le modèlent à l’infini. 

Du 1 au 10 juillet aura lieu huit interventions au pochoir par l’artiste Jaune. Le travail de pochoir de ce dernier se base sur le paradoxe entre le visible et l’invisible, en mettant en scène de manière humoriste les ouvriers de la voirie. Enfin, du 5 au 9 juillet, une oeuvre collaborative sera réalisée par 22 artistes locaux émergents, initiés par la maison des jeunes Chez Zelle, Le centre d’expression et de créativité Placet et l’association d’aide en milieu ouvert Chaloupe. Ces artistes s’occuperont d’une fresque à Ottignies, à laquelle Jaune viendra apposer sa touche. Pour les organisateurs, Fresh Paint se veut aussi être un tremplin pour les générations futures et pour le devenir des murs de la ville. Le reste du programme reprendra dès septembre et sera divulgué sous peu.