Le skatepark de Louvain-la-Neuve a enfin ouvert ses portes aux skateurs après plus d’une décennie d’attente. Cela fait en effet de nombreuses années que la construction d’un skatepark est en projet dans la ville, sans avoir pu être concrétisée.

Benoit Herman, un passionné de skateboard, est passé tester le nouveau skatepark ce dimanche matin et le valide complètement. “Ça fait tellement longtemps qu’on attend, sachant qu’un petit groupe de personne porte le projet depuis des années, donc je suis super content. En plus, il est super bien mis avec un parking à proximité et situé près d’un grand axe de la ville”, confie-t-il.

Selon lui, le nombre de passionnés qui se sont montrés en faveur du skatepark prouve l’importance de ce sport, dont la visibilité sera même accentuée cet été car ce sera la première fois qu’il sera représenté aux Jeux Olympiques au Japon. “S’il a fallu plus de 13 ans pour concrétiser ce skatepark, ça prouve l’importance relative que représente le skateboard. Et pourtant Louvain-la-Neuve se positionne très largement sur le sport”, explique Benoit Herman. Ce dernier s’attend à un flux important de personne dans les premières semaines. “On attend l’extension !”, dit-il en riant. Il est également important de rappeler que le skatepark est interdit aux enfants de moins de 8 ans pour des raisons de sécurité.

Benoit Jacob, l’échevin des sports et des loisirs est ravi d’avoir pu annoncer la bonne nouvelle. “Les travaux se sont bien déroulés et nous sommes dans les délais car nous devions ouvrir à la mi-juin”, explique-t-il.

Le skatepark de Louvain-la-Neuve fait 500 m2 et aura coûté 50 000 euros, dont 75 % ont été subsidiés par infrasports. À présent, il reste quelques petites choses à faire dont les abords des infrastructures, prévu pour juillet-août. “Les jeunes ont terminé leurs examens donc on devait l’ouvrir pour cet été”, explique l’échevin. Une charte et un règlement seront prochainement affichés près du skatepark.

Son inauguration officielle aura lieu le 3 ou le 4 septembre prochain en présence du ministre des sports, avec une représentation réalisée par des skateurs expérimentés. L’échevin demande aussi aux skateurs de respecter les règles de sécurité bien que ce soit un sport extérieur.