Scène de désolation ce vendredi matin du côté des installations de hockey d'Orbais, dans l'entité de Perwez. Les terrains du Jaguar Hockey Club inaugurés il y a trois ans se sont retrouvés complètement sous eau, suite aux intempéries qui ont touché la région durant la nuit . C'est la deuxième fois en l'espace de deux semaines que l'eau s'invite sur les terrains, sauf qu'elle n'avait submergé que la moitié la première fois.

"Les terrains sont bordés par un égout à ciel ouvert mais celui-ci n'a pas pu absorber la grande quantité d'eau, explique Thierry Debroux, le président du club. Toute l'eau est passée au-dessus de la butte de protection. La station d'épuration est fermée et la pompe de relevage ne marche plus car les égouts ont débordé. Nos trois citernes de 45.000 litres, qu'on utilise pour arroser les terrains, sont remplies à 90.000 litres chacune. Elles sont pleines à craquer, il va falloir pomper toute cette boue."

© Geerts

Le pompage de l'eau et la remise en état des terrains devraient prendre plusieurs jours voire plusieurs semaines. Les responsables du club craignent pour l'état des terrains. "Ils sont composés de rouleaux qui sont posés sur le sol et qui sont collés entre eux par des joints. En restant dans l'eau, je crains que ça ne se décolle. Si c'est le cas, ce sera de gros frais car un tapis, c'est 450-500.000 euros ."

Comme des orages sont encore prévus ce week-end, les responsables vont acheter et placer des sacs de sables autour du club house, épargné jusqu'à présent. "Il faut trouver des solutions pour que ça n'arrive plus. Je n'ai pas envie de faire porter le chapeau tant que je ne sais pas qui est responsable", tempère Véronique Robert, la secrétaire du club, qui précise qu'une réflexion est entamée pour créer un bassin d'orage à côté des terrains.

L'événement ne viendra pas gêner la saison puisqu'elle est terminée, mais il bousculera le programme du tournoi de jeunes, dont un des matchs était prévu ce vendredi soir.