Le personnel de 5N Plus a repris le travail sur le site de Tilly (Villers-la-Ville) jeudi, malgré l'annonce intervenue mercredi de l'intention de la direction de fermer l'usine. Les travailleurs ont décidé de rester à leur poste, bien qu'encore abasourdis. La première réunion prévue entre les représentants du personnel et la direction, dans le cadre de la procédure Renault, est prévue le 8 juin prochain.

"Le travail a repris tant bien que mal. Tous ceux qui devaient être à leur poste sont présents, même si les circonstances sont difficiles", confirme l'un des délégués syndicaux.
L'objectif du personnel, après avoir entendu la direction appeler mercredi à un "dialogue constructif", est de ne pas partir sur de mauvaises bases pour les discussions qui vont s'ouvrir, ainsi que de préserver l'outil.