OTTIGNIES-LLN

Invités par les commerçants, les enfants devront imaginer un scénario de Léonard

BD “Cela m’étonnerait que les enfants trouvent le même scénario que moi, car il est un peu tordu… mais ils devront faire preuve d’imagination”, sourit Bob de Groot, le scénariste wavrien de Léonard , le génie dessiné par Turk.

L’une des planches d’un album à paraître en 2011 a vu ses phylactères vidés le temps d’un concours de scénario proposé par la ville et les commerçants du 1er septembre au 2 octobre. Les enfants de 10 à 14 ans devront imaginer la conversation de Léonard et de son disciple. Les plus jeunes, de 6 à 9 ans, pourront redonner des couleurs au génie. Des kits de coloriage seront distribués dans les écoles primaires. Tandis que les planches vierges seront disponibles dans les commerces.

“Je passe régulièrement au Douaire, le temps d’une pause”, sourit Bob de Groot, dont le génie fête ses 35 ans. “Je suis arrivé à Wavre le 13 septembre 1980 à 11 h 25 et aujourd’hui, je suis vraiment un enfant du pays.”

Les coloriages et scénarios devront être déposés au Cœur de Ville avant le 2 octobre à 12 h. Un jury sélectionnera les gagnants, qui remporteront des albums, des figurines et un poster géant de leur oeuvre, le 23 octobre. De plus, le Douaire accueillera une exposition des œuvres des enfants “qui méritent tous d’être exposés”, confie Johan Vandermaten, président de l’association des commerçants du Douaire, qui soutient l’opération à hauteur de 10.000 €, la ville déboursant 2.000 €.

“Voilà la preuve que commerce et culture peuvent s’associer”, se réjouit l’échevin du Commerce, Cédric du Monceau. “Au lieu de s’asseoir et de maudire la crise, il suffit d’une bonne idée et l’énergie de quelques-uns pour la concrétiser”, confirme Dominique Servais, vice-président de l’association des commerçants du Douaire. “Ottignies a des concurrents, mais aussi des atouts. C’est cela qu’il faut mettre en avant.”



© La Dernière Heure 2010