Suite à une situation épidémiologique qui a continué de se dégrader ces derniers temps, le PSE (le service de promotion à la santé à l'école), en concertation avec l'AViQ et les services du gouverneur ont décidé d'organiser un testing massif destiné aux élèves de l'école communale de Maransart. Un testing destiné à la fois aux enfants de primaire (146 élèves) et de maternelles du site de Couture (80 élèves) ainsi qu'au corps enseignant. 
« Un premier cas positif a été détecté chez un élève de 6e primaire de l'école de Maransart le 18 mars dernier. Ensuite, la situation a malheureusement évolué assez vite , explique Virginie Poncelet, l'échevine de l'Enseignement à Lasne. Et récemment, deux clusters se sont déclarés au sein de l'école. Ce qui représente environ 10% des élèves de primaire (pour un seul en maternelle), qui se sont révélés positifs à la Covid-19. Ce qui n'est pas rien. »
Dans la pratique, le réfectoire de l'école de Maransart a donc été transformé en centre de dépistage massif, opérationnel dès ce vendredi dans la matinée. Des dépistages qui concernent à la fois les élèves de primaires et de maternelles, ainsi que leurs professeurs. Alors que les écoles sont pourtant fermées.
« C e testing massif peut sembler bizarre à première vue. Mais en réalité, il est peut-être plus important encore au vu des circonstances , conclut l'échevine. Car les enfants vont peut-être être amenés à rester chez leurs grands-parents, à participer à des stages dès ce lundi ou d'autres activités encore. Avec un mélange des bulles assez important. C'est dans ce sens-là que le testing de ce vendredi est très intéressant et qu'il nous rassure ».
Signalons encore que ce testing n'est pas obligatoire, mais conseillé par mesure de prudence. Et les parents qui le souhaitent sont libres de se rendre dans un autre centre de dépistage que celui mis sur pied à l'école communale.