Après le centre technique national de football, une seconde grande fédération arrive en BW.

La province du Brabant wallon accueillera officiellement ce lundi la seconde plus grande fédération sportive du pays puisque, après le centre technique national de football, c’est la fédération nationale de cyclisme (RLVB) qui est venue s’installer à Tubize !

Une plus-value pour la province, mais surtout, une aubaine pour la fédération de cyclisme dont le président, Tom Van Damme, se félicite ! "Nous étions jusqu’à présent installés à Forest mais le bâtiment nécessitait trop de travaux pour être rénové et fonctionnel. L’opportunité de s’implanter à Tubize, à côté du centre technique de football, grâce à l’aide précieuse de la Province du Brabant wallon, est une bonne chose. Tubize est idéalement situé, on est à la limite entre la Wallonie et la Flandre, l’accessibilité y est nettement plus aisée qu’à Bruxelles, et sur le site, nous pourrons dorénavant tout centraliser !"

En effet, le nouveau bâtiment a été pensé pour répondre aux besoins tant du personnel administratif que du staff technique et de la logistique. Avec l’ensemble de ses services sur un même site, une infrastructure moderne, la fédération de cyclisme voit de nouvelles opportunités se dessiner. "Les synergies sont multiples. Par exemple, avec l’hôtel de la fédération de football à côté, nous avons là une occasion d’y réaliser nos stages d’entraînement, d’autant que la Région permet de nombreuses opportunités pour nos coureurs élites."

La commune de Hal voisine dispose en effet d’une piste de BMX performante, les routes sont propices aux entraînements divers, avec les monts flandriens à proximité ou encore les monts du pays des Collines, le Bois des Rêves pour le VTT est à deux pas. Que des avantages…

Tom Van Damme évoque par ailleurs des projets pour le futur. "Il est tout à fait envisageable de réaliser des infrastructures sportives près de notre siège, pour répondre à des besoins. Nous allons étudier cela, comme, pourquoi pas, une rénovation du vélodrome de Rebecq."

En arrivant à Tubize, la RLVB vient avec une vingtaine d’employés qui travailleront sur le site, sans compter le staff, les coachs et les différentes commissions qui y passeront régulièrement pour les différentes réunions de travail.

Une opportunité pour la Province

Sans détour, Mathieu Michel, président du collège provincial, ne cache pas sa satisfaction. "L’arrivée de la fédération nationale de cyclisme est une opportunité pour le sport, mais aussi pour le Brabant wallon. Nous avions déjà le centre technique de football, voilà donc les deux plus grandes fédérations en termes d’affiliés sur notre territoire."

Mathieu Michel vante sans retenue la localisation de Tubize, idéale à ses yeux. "Les axes routiers sont intéressants, le contournement de Tubize est pour bientôt, le TGV passe par là, tout est fait pour faciliter la mobilité sur le site. En s’installant sur le site, la fédération de cyclisme bénéficie d’opportunités exceptionnelles. Il existe en outre des synergies, des possibilités intéressantes !"

La Province du Brabant wallon est, c’est une certitude, ouverte à toutes les bonnes propositions. "On est disponible et Tom Van Damme le sait. À Tubize, il existe une école provinciale. Pourquoi ne pas envisager un sport étude pour les élites sportives cyclistes scolarisées ? On a fait la même proposition au hockey, sur Wavre. Un programme particulier peut être mis en place."