Si la plupart des vaccinés n’ont rien senti lors de leur piqûre à La Sucrerie de Wavre, certains ont eu une douloureuse surprise en regagnant leur véhicule. En particulier ceux qui ont décidé de se garer le long du chemin de La Sucrerie. La voirie qui longe le dépôt communal est en effet en zone payante et bon nombre de vaccinés s’y sont fait verbaliser ces derniers jours.

C’est le cas d’un médecin et d’une infirmière bénévole qui ont écopé d’une prune de 30 euros. Ils n’ont pas manqué de le faire savoir et demandent que le parking principal de La Sucrerie soit accessible aux moins valides. “Laissons-nous rêver que les barrières du parking de La Sucrerie soient grandes ouvertes pour accueillir au plus près de l’entrée du centre de vaccination les personnes âgées, parfois en difficulté pour marcher qui viennent s’y faire vacciner”, nous a écrit Godelieve Hendrickx, infirmière bénévole.

Leur requête ne risque pas d’aboutir. La société Indigo, qui gère via une concession la majorité des parkings à Wavre depuis deux ans, a rejeté la demande des autorités communales de mettre à disposition le parking principal. “Ils ont justifié un problème économique, ce qu’on peut comprendre”, indique Patrick de Longrée, le directeur de La Sucrerie.

Et le directeur d’ajouter que le parking situé à l’arrière du hall culturel, désormais bien fléché, est gratuit. S’il est certes un peu plus loin, deux militaires sont présents pour aider les moins valides, à l’aide de chaises roulantes le cas échéant, à atteindre l’entrée principale.