À la Pentecôte, tout le centre de Nivelles vit à l’heure de l’agriculture

NIVELLES Un lundi à la campagne, ça vous dit ? C’est possible le lundi de la Pentecôte… en plein cœur de Nivelles ! La J ournée nationale agricole est une tradition chère aux Aclots. Pour un jour, on oublie les voitures, les coups de klaxon et les gaz d’échappement.

Sur la Grand-Place, sur la place De Lalieux ou encore au parc de la Dodaine, on peut caresser de superbes chevaux de trait, s’étonner du gabarit du Blanc Bleu Belge, approcher des autruches, écouter chanter les coqs… Un rendez-vous qui attire chaque année des milliers de personnes en ville, et nul doute que ce sera encore le cas ce 24 mai. La question que se posent bon nombre de Nivellois, c’est celle de l’influence des travaux de la Grand-Place sur l’organisation.

“En réalité, on revient à l’ancien système”, rassure l’échevin de l’Agriculture, Bernard Lauwers. “L’an dernier, c’était plus gênant parce que le chantier était en cours du côté Union. Cette année, c’est entièrement terminé : il n’y a que les chevaux de trait qui seront déplacés mais on les retrouvera à l’arrière de la collégiale, sur la promenade piétonne.”

La formule sera donc conforme à ce que connaissent les habitués : concours de bétail sous le jacquemart de la collégiale, petit élevage et cercle apicole dans le cloître, barbecue et dégustation des produits de la ferme – mais les deux confréries nivelloises seront également présentes – sur la Grand-Place, exposition de matériel ancien dans la rue des Vieilles Prisons… La place De Lalieux accueillera des activités pour les enfants dont des promenades en poneys, tandis que le parc de la Dodaine abritera les chevaux Haflingers, les ânes, les démonstrations de maréchalerie…



© La Dernière Heure 2010