GREZ-DOICEAU

Avec les 24 heures de Grez, le Kiwanis assume son rôle social

SOCIAL Si elles ne sont pas encore aussi célèbres que celles de Francorchamps, les 24 heures de Grez passionnent les foules. Pour la cinquième édition de l’événement, le public a répondu présent pour affronter ce circuit de petites voitures long de 72 mètres, réplique exacte du circuit de Francorchamps, relief et décor compris.

Le Kiwanis de Grez-Doiceau parvient en effet chaque année à mobiliser du monde tant pour garantir la bonne tenue de l’organisation que pour attirer les amateurs.

Si le programme propose des activités que l’on pourrait croire axées jeunes, il n’en est rien. À voir la détermination de plusieurs adultes aux commandes des manettes de contrôles, on se rend compte de l’engouement des plus âgés pour se surpasser.

Qui plus est lorsque la participation profite aux diverses actions sociales soutenues par le Kiwanis de Grez-Doiceau. Les bénéfices de cette activité seront en faveur de l’enfance à Grez- Doiceau.

Cette année, les Anémones mais aussi la Petite Source, deux institutions de la commune, seront aidées. Pour les Anémones, l’argent ira au service résidentiel pour jeunes (SRJ) qui accueille 25 jeunes ayant connu de grandes souffrances et perturbations affectives dans leur famille avec pour objectif la réintégration en famille.

En ce qui concerne la Petite Source, il s’agira de soutenir cette école primaire spécialisée (enseignement de type 8) qui accueille une cinquantaine d’enfants présentant des troubles spécifiques de l’apprentissage.

Les élus communaux ont aussi participé à la compétition sans être ridicules, loin de là !



© La Dernière Heure 2010