Dans le cadre de la relance économique, la commune de Waterloo avait notamment lancé deux opérations baptisées #RestezChezNous et #RestosChezNous destinées à booster les finances des commerces locaux et de l’HoReCa.

Dans la pratique, #RestezChezNous permettait aux Waterlootois de recevoir un chèque d’une valeur de 20 euros pour 100 euros d’achats cumulés dans les magasins participants. À raison de deux bons au maximum par ménage. Ce qui représentait finalement un investissement de 100.000 euros pour la commune.

Commencée en mai dernier, l’opération s’est clôturée le 31 août par un joli succès populaire. “On est très content des résultats, se réjouit Brian Grillmaier, l’échevin waterlootois du Commerce. On a quasiment tout écoulé ou presque car il ne restait finalement plus que 300 chèques sur les 5.000 disponibles en tout. Et les retours des commerçants ont été forcément très bons.

Pour l’HoReCa par contre, la donne est un peu différente. Un budget similaire de 100.000 euros avait été débloqué. Mais l’opération a plus de mal à se lancer. “Pour #RestosChezNous, on est un peu déçus pour le moment, reconnaît Brian Grillmaier. Car on en est environ à 1.500 chèques écoulés sur les 10.000 prévus initialement.

Lancée le 1er juillet, l’opération fonctionne pourtant sur le même principe que celle destinée aux commerces. Pour une ou plusieurs additions cumulées de 50 euros dans les établissements HoReCa (uniquement sur place, les livraisons ou plats à emporter ne comptent pas), la commune octroie un bon de 10€ à dépenser lors d’une autre visite. Pour un maximum de 4 bons en tout par ménage. “L’action se termine le 30 septembre, rappelle l’échevin. On espère évidemment que le nombre de bons dépensés va augmenter. Et il n’est pas impossible que ça se produise car on sent les citoyens plus enclins à retourner au resto. Rien que cette matinée, 4 bons supplémentaires sont partis. Mais, on pourrait très bien décider de postposer la date de fin. Ou dans le cas où une part importante du budget resterait inutilisée, on réfléchirait à mettre une autre action en place.