Brabant wallon La vie n'a pas été tendre avec Joëlle Balis, originaire de Villers-la-Ville. Il y a trois ans, on a décelé à cette policière de la zone Bruxelles Capitale Ixelles et maman de deux filles un cancer du sein de stade 3. Depuis lors, son état de santé fluctue mais il s'est fortement détérioré ces dernières semaines. Le cancer s'est logé dans ses poumons et elle est désormais constamment reliée à des bonbonnes d'oxygène. C'est la troisième fois qu'elle rechute en l'espace de quelques mois et elle vient d'entamer sa sixième chimiothérapie. Les médecins ne sont pas optimistes. " Je leur ai demandé combien de temps il me restait, ils ne savaient pas me répondre. J'ai demandé 2 ou 3 mois, ils m'ont répondu : "On va essayer un peu plus"", confie-t-elle.

La semaine dernière, à son retour de chimio, un collègue est venu prendre de ses nouvelles et lui a demandé si elle avait un dernier souhait. Fan de la première heure, elle a répondu que son rêve serait de rencontrer son idole Patrick Bruel. Et Michel Smedts l'a prise au mot, il a lancé un appel sur Facebook pour tenter d'atteindre un membre de l'équipe du chanteur français. Très rapidement, les partages se sont multipliés au sein des groupes de policiers dont l'asbl Belgian Blue Line, de fan clubs du chanteur... jusqu'à ce que l'appel arrive aux oreilles de l'attaché de presse de Patrick Bruel.

(...)