Brabant wallon

BRAINE-L’ALLEUD De la musique à fond diffusée en plein air en milieu de matinée et des élèves qui dansent dans la cour, ce n’est pas vraiment dans les habitudes au collège cardinal Mercier.

Mais hier, c’était pour la bonne cause : le CCM a sacrifié à la mode des flashs mobs. À la base de cette idée, on retrouve Marvin Weymeersch et son ami Gregory Merguerian.

Marvin avait envie de monter quelque chose de concret pour aider l’association Paroles d’Ados. Il s’agit d’une ASBL qui travaille via Internet (www.parolesdados.be) où les jeunes peuvent poser des questions sur les assuétudes, la sexualité, la contraception, mal-être de l’adolescence, etc.

L’utilisateur crée un espace personnel sécurisé et anonyme où il peut dialoguer avec une équipe de professionnels. L’an dernier, le site a enregistré 35.000 connexions.

“L’idée était que les jeunes qui participent à ce flash mob donnent au moins un euro à l’association” , explique Marvin. “Les débuts ont été un peu difficiles : certains mettent du temps à décider s’ils veulent vraiment participer, s’ils oseront danser avec les autres… On est passé par Facebook et chacun pouvait regarder la chorégraphie pour répéter à domicile. Il y a aussi des petits groupes qui se sont constitués pour répéter, et finalement on arrive à près d’un millier d’élèves.”

Un dynamisme qui a convaincu également la direction de l’établissement et les professeurs, qui ont donné leur accord pour la manifestation.

Avec des pas bien marqués et la consigne de porter des vêtements blancs, le résultat hier matin dans la cour était vraiment spectaculaire. Qui ose encore dire que les jeunes ne se bougent pas ?



© La Dernière Heure 2011