La crèche communale du Petit Favia vient d’ouvrir ses portes

WALHAIN Dix-huit. C’est le nombre de lits que compte Le Petit Favia, la crèche communale de Walhain, qui a été inaugurée mercredi soir par les autorités locales.

L’infrastructure ne fonctionne pas depuis longtemps : elle a officiellement ouvert ses portes lundi, juste entre le cimetière et les pompes funèbres.

Les enfants sont répartis en deux groupes. Une priorité est par ailleurs octroyée aux têtes blondes soufrant d’un handicap, aux Walhinois et aux adoptés.

Pour faire leur bonheur, neuf dames aux fonctions bien précises : des puéricultrices, évidemment, mais aussi une cuisinière, une assistante sociale, une aide-ménagère et la directrice, Virginie De Naeyer.

Le bâtiment n’est pas uniquement dévolu aux enfants. L’étage, lui, abritera prochainement divers services administratifs permettant des synergies entre la commune et le CPAS.

De nombreuses possibilités existent : finances, énergie, logement, archives, l’espace public numérique…

Financièrement ? La construction aura coûté autour d’un million d’euros, subsidiés à 60 % par la Région wallonne. “Il y a quelques années, le ministre Courard lançait un appel à projets “, a d’ailleurs rappelé la bourgmestre dans son discours. “À Walhain, de suite, nous nous sommes dits : Une crèche ? Mais oui, bien sûr ! Ça nous semblait d’une telle évidence.”

L’aide a finalement été obtenue... au contraire du subside de fonctionnement de la Communauté française pour lequel la commune n’a obtenu gain de cause qu’après être allée en recours.

Par la suite, un complément en provenance de la Province est également apparu. “Nous pouvions cumuler les aides et nous n’allions pas nous gêner pour le faire” , a conclu la bourgmestre.

Reste que 18 lits, c’est bien mais… “Nous sommes conscients que ça ne suffira pas” , a assuré la présidente du CPAS. “Dans les années à venir, il faudra donc trouver des pistes pour augmenter le nombre de places, que ce soit avec des accueillantes ou une halte-garderie.”



© La Dernière Heure 2012