À Nivelles, le rituel des applaudissements est à présent bien installé.

Si le petit rituel des applaudissements à 20 h a démarré un peu timidement au début des mesures de confinement à Nivelles, la tradition est à présent bien installée. Les Aclots sont nombreux, un peu partout dans le centre-ville ainsi que dans le quartier de l’hôpital, à applaudir aux fenêtres et à sortir sur les trottoirs pour manifester leur reconnaissance pendant que les cloches de la collégiale sonnent.

Nivelles n’est pas pour rien une ville de gilles: dès 20h, on entend également des tambours dans plusieurs quartiers. Lundi soir, près de l’église des Récollets, un « tamboureur » s’était placé face aux maisons du boulevard Charles Vanpée et faisait applaudir et danser les riverains de l’autre côté de la chaussée.

Et pendant ce temps là, plusieurs véhicules de la police locale s’étaient rangés sur le parking de l’hôpital, face aux tentes qui abritent le centre de pré-tri « covid-19 », pour actionner leur sirènes et gyrophares en hommage au personnel soignant.