Après un long débat au conseil, le point a été reporté le temps d’une commission.


Après un long débat, la majorité ARC/Ecolo a accepté la demande de l’opposition Villages et a reporté la décision sur la taxe de collecte et traitement des déchets lors du conseil communal ce 4 novembre.

Le collège a décidé qu’une commission communale se déroulerait ce jeudi 7 novembre pour redéfinir au plus juste les prix de la redevance forfaitaire qui sont en grande partie liés au coût vérité (frais des traitements des déchets imposés aux communes selon chaque cas de figure) avec un certain nombre de levées et poids par ménage et les prix de la redevance proportionnelle liés au principe du "pollueur-payeur".

Le coût de la redevance est l’élément qui fâche de nombreux habitants, même si d’autres points chagrinent aussi la population. " Après de nombreux calculs faits par les échevins et échevines concernés, une première diminution avait déjà pu être possible tout en gardant les comptes en équilibre et en pénalisant plus les pollueurs , indique-t-on du côté d’ARC. Rappelons que nos déchets et leurs traitements nous coûtent cher… Et que c’est avant tout un lourd problème environnemental."

Pour Villages, la majorité a sous-estimé l’intérêt de la population pour cette problématique qui touche au quotidien des personnes. " Les centaines d’habitants présents aux réunions d’info en témoignent, mais nous sommes aussi désolés que des dizaines de personnes n’aient même pas eu l’occasion d’y assister, les salles étaient plus que bondées. Tout cela dénote une précipitation qui n’était pas nécessaire. Nos voisins de Grez-Doiceau ont été plus sages. Ils ont reporté au 1er janvier 2021 la mise en application des conteneurs à puce, se donnant le temps de bien étudier la question et d’avoir des réunions citoyennes d’échange avec les habitants. Est-il trop tard pour tout reporter d’un an ? "