WAVRE

Le prix de l’immobilier enregistre sa première baisse depuis 2000

IMMOBILIER Après près de dix ans de hausse ininterrompue, les prix de l’immobilier repartent enfin à la baisse. C’est le constat réalisé, chiffres à l’appui, par la chambre des notaires du Brabant wallon.

“Pour la première fois depuis dix ans, la grande majorité des communes (19 sur 27) voient leurs prix baisser” , confirme ainsi Jean-Paul Mignon, le porte-parole de la chambre des notaires du Brabant wallon. “Il y a une baisse de 5,43 % des prix des habitations (NDLR : appartements et maisons) en 2009. Ce n’est pas un crash total mais c’est un tassement incontestable.”

Pour autant, cela ne signifie pas qu’il est devenu plus aisé de se loger dans la Jeune Province. Car les prix restent prohibitifs. Il faut dire qu’entre 2000 et 2007, le prix des maisons et appartements a ainsi augmenté de près de 81 %, avant un léger tassement en 2008 (+ 4,4 %).

La crise amorcée au printemps 2008 semble donc avoir refréné les ardeurs des acheteurs, qui ont préféré économiser plutôt que de se lancer à corps perdu dans l’achat d’une maison ou d’un appartement.

Résultat : l’activité immobilière en Brabant wallon a également baissé. Les notaires de la Jeune Province ont en effet passé 10,5 % d’actes en moins en 2009 qu’en 2008 et versé 13 % de droits d’enregistrement en moins au Trésor fédéral. En cause : la loi de l’offre et la demande. Les propriétaires n’arrivant plus à vendre leur bien au prix espéré, ont soit retardé la vente, soit baissé leurs prix en espérant que les acheteurs réapparaissent sur le marché et que les prix repartent à la hausse.

Reste désormais à connaître la tendance pour 2010. Si les responsables de la chambre des notaires du Brabant wallon affirment qu’il est impossible de se prononcer avec certitude, ils estiment toutefois que la baisse devrait se poursuivre au même rythme en 2010.

Les candidats acquéreurs sont avertis : mieux vaut donc encore patienter quelques mois avant de se lancer dans l’aventure immobilière.



© La Dernière Heure 2010