C’est au niveau des appartements que la hausse est la plus marquée en BW

Les prix de l’immobilier ont connu une hausse relativement importante au premier semestre 2017, par rapport à la même période en 2016, selon les chiffres publiés du SPF Économie. Ainsi, une maison en Belgique se monnayait en moyenne autour de 220.920 € au premier semestre 2017. Soit une augmentation de 6,3 % par rapport à 2016.

Les prix des villas et des appartements ont quant à eux augmenté de respectivement 5,3 % et 1,7 %, pour atteindre des prix moyens respectifs de 362.829 € et 225.171 €.

La hausse du prix moyen d’une maison ordinaire serait la plus forte enregistrée au cours de ces 10 dernières années. "Depuis 2010, les prix de l’immobilier n’ont cessé de progresser, bien que cette augmentation se soit ensuite affaiblie pour à nouveau se renforcer à partir de 2015 tant pour les maisons d’habitation et les villas que pour les appartements", précise le SPF.

C’est à Ixelles que les maisons étaient les plus chères du pays avec un prix moyen supérieur à 651.000 €. La commune brabançonne de Lasne (561.908 €) obtenait la deuxième place.

Le Brabant wallon trône d’ailleurs en tête des provinces les plus chères du pays. Sa proximité avec la capitale bruxelloise incite en effet de nombreux citadins en mal de campagne à venir s’y installer. Résultat : le prix moyen des maisons est passé, en un an, de 257.277 € à 265.268 €. Soit une hausse de 3 %.

Même topo pour le prix des villas qui est passé de 402.856 € à 421.674 € (+ 4,7 %) et celui des appartements, passé de 232.200 € à 248.246 € (+ 6,9 %).

Le Brabant wallon trône à la peu enviable deuxième place des provinces où le prix de l’immobilier est le plus cher au niveau des maisons (derrière le Brabant flamand) et des villas et appartements (derrière la Flandre occidentale, boostée par l’immobilier côtier). La Région bruxelloise reste loin devant pour le prix des maisons (453.315 €) et des villas (951.854 €) mais se situe derrière le Brabant wallon au niveau des appartements (235.859 €).