Les scouts se lassent de changer l’heure.

L’Europe veut mettre fin au changement d’heure ? C’est donc une bonne raison pour les responsables du LGJCH de ne pas prévoir d’ici peu la 20e édition du plus grand rassemblement de scouts de Wallonie et Bruxelles en la matière…

Le LGJCH, c’est en fait un jeu qui débute le samedi, dès 10 h, où les animés par équipes de 3 ou 4 sillonnent Grez-Doiceau et ses environs pour rallier un maximum d’urnes et participer aux épreuves tenues par les staffs aux endroits de poste. Entre ces différents postes et urnes, ils sont traqués pour pimenter leurs trajets. Chaque épreuve et passage à une urne rapporte des points à l’équipe. Le but étant d’engranger un maximum de points pour gagner Le Grand Jeu du Changement d’Heure ! "Cette année nous avons décidé de décaler les dates du Grand Jeu du Changement d’Heure. Vous n’êtes pas sans savoir que la prochaine édition sera la 20e. Et notre intention est de faire peau neuve pour cette édition ! Vous comprendrez que la révolution d’un tel jeu demande du temps, nous ne voulons pas vous proposer un jeu que partiellement abouti. Nous tenons à nous excuser de ne pas avoir communiqué plus tôt à ce sujet mais espérons que les scouts seront ultra-motivés pour l’année 2020 et pour ce jeu qui s’annonce déjà grandiose ! Pas d’inquiétude, le concept restera semblable dans l’ensemble mais il sera parsemé de choses inédites !"

Une grosse déception du côté de plusieurs mouvements de jeunesse qui se font chaque année une joie de se retrouver, l’espace d’un week-end, pour prendre part à ce rendez-vous qui attire environ 600 scouts sur la commune de Grez-Doiceau.

L’Unité Saint-Georges a, depuis toutes ces années, réussi pourtant à fidéliser les mouvements. Mais voilà, les années passent et visiblement, les traditions évoluent.

Thibaut Michiels (Kodiak), chef de troupe, n’a pas la charge du jeu cette année mais confirme l’information. "Le fait de changer d’heure va quand même changer d’ici un à deux ans… Il y avait une certaine forme de lassitude chez certains, la formule va donc changer et le fait qu’il s’agira du 20e anniversaire est dès lors la bonne occasion pour revisiter le concept. Il est temps de modifier les idées pour ce rendez-vous, d’apporter des nouveautés mais aussi de la fraîcheur…"