COURT-SAINT-ÉTIENNE

Après la réfection du passage à niveau, ce sera au tour de la N 275

TRAVAUX Le conseil l’a décidé lundi soir : 115.000 € serviront à réparer une partie de la rue Notre-Dame, la rue des Mélèzes et la drève des Deux Bois, “qui s’apparente à un champ de mines” , dixit le bourgmestre, Michael Goblet.

Par contre, la rue du Premier Régiment d’Infanterie, initialement programmée, devra encore attendre. C’est que le passage à niveau de l’avenue de Wisterzée sera fermé à la circulation automobile du 2 au 17 avril, afin d’être rénové par Infrabel.

“Nous avons négocié afin que cette fermeture intervienne pendant les vacances de Pâques, pour que le trafic soit moindre” , précise le maïeur. “De plus, la commune a été informée que le SPW comptait entamer la réfection des rues de Wisterzée, Émile Henricot, le tronçon allant de la place communale jusqu’à l’Église et la rue Defalque, dès le 12 avril.”

Si c’est une bonne nouvelle, le seul accès permettant dès lors de rejoindre le centre de la commune serait la rue du Premier Régiment d’Infanterie, puis l’avenue des Prisonniers de Guerre. “Refaire cette rue, alors que cinq semaines de travaux sont déjà programmées dans le centre de Court-Saint-Étienne, ce n’est pas raisonnable” , justifie le bourgmestre, qui a demandé le report des travaux du SPW d’une quinzaine de jours, afin que les travaux de Noirhat soient terminés.

Reste que le raclage et la pose d’asphalte à la rue de Wisterzée devraient prendre une semaine. Resteront ensuite la rue Émile Henricot, jusqu’à l’Église et la rue Defalque.

Les déviations du trafic doivent encore être étudiées mais, on l’a compris, il ne fera pas bon circuler dans le centre de Court-Saint-Étienne en avril, même si ces voiries ont grand besoin d’un lifting !

Ce qui amène le bourgmestre à conclure que le collège envisage de louer… des montgolfières, afin de faciliter les déplacements des Stéphanois.



© La Dernière Heure 2010