« Chers amis vignerons, les fortes pluies ont malheureusement détrempé le raisin, regrette Nicolas Vuille, à l’origine du vignoble. On doit donc reporter les vendanges au week-end prochain, en espérant que le temps soit de la partie. »

Une décision difficile à prendre vu le soleil au beau fixe de ce samedi matin, mais qui devait être prise par les maîtres de chais et de culture. « On ne pouvait pas prendre le risque de gâcher des mois d’efforts, continue Nicolas Vuille. Surtout qu’on a remarqué un peu d’oïdium, donc on ne voulait pas prendre le risque que ça se propage. »

Dommage car rien qu’à l’œil, on voit que la plupart des grappes sont belles et ne demandent qu’à être cueillies. Et le raisin, bien sucré et délicieux, annonce une cuvée Solaris prometteuse : son taux de sucre oscillant entre les 12,5 et 13,5 degrés d’alcool.

Petite cerise sur le gâteau, comme certaines grappes ne sont pas encore tout-à-fait mures, des vendanges tardives pourraient avoir lieu. Comme en 2018, ce qui avait donné une excellente cuvée !