Brabant wallon Jean-Marie marchera jusqu’à San Sébastian, du 16 février au 17 mars.

Il n’en est pas à son coup d’essai. Pour les amateurs de marche, Jean-Marie Butsele de Limal est un habitué de ce genre de défi. Souvenez-vous, l’année dernière, il était parti du centre neurologique hospitalier William Lennox (CHNWL) jusqu’à Marseille pour une marche de 1 125 kilomètres.

Cette année, Jean-Marie reliera Wezembeek-Oppem à San Sebastian, en Espagne, du 16 février au 17 mars. 1 155 kilomètres l’attendent au compteur, soit 30 à 45 km par jour. "Je suis un habitué, nous confie-t-il. J’ai déjà participé à trente-cinq marathons et à plusieurs éditions des 20 km de Bruxelles. Je marche matin et soir avec ma femme. Il faut dire que c’est un plaisir, surtout quand on a un chien."

Ce marcheur au grand cœur n’a plus levé le pied depuis 1997, année de son premier défi. "C’était pour le Télévie, poursuit-il. On marchait cette année-là 100 km à Louvain-la-Neuve. Depuis, j’y ai pris goût."

Son objectif ? Récolter des fonds pour la lutte contre le diabète, la société royale protectrice de l’enfance et le pensionnat Jules Lejeune. "J’aimerais récolter 15 000 euros. Pour y parvenir, je compte essentiellement sur les dons, mais aussi sur un dîner spaghetti que l’on organisera à Nivelles."

Dès le 16 février, Jean-Marie s’élancera depuis Bruxelles. C’est le sportif préféré des Belges que se clora sa première étape. "Cette marche est ouverte à tous ceux qui veulent faire un petit bout de chemin avec. Je suis rarement seul. J’ai plusieurs fidèles qui m’accompagnent à pied ou à vélo. Si les Nivellois ou des passionnés de marche de la région veulent faire quelques kilomètres avec moi, ils sont les bienvenus. Le dimanche 17, nous relierons Nivelles à Vieux-Reng. Avis aux amateurs !" conclut-il.


En savoir plus

Pour aider :

Si vous souhaitez faire un don, vous pouvez effectuer un virement sur le compte suivant : BE47 0689 0925 4280, avec "Marche caritative JM2019" en communication.