Grégory devait savoir qu’il n’avait plus le droit de faire le moindre faux pas

Le 9 septembre dernier, une dame qui prenait un verre avec deux garçons dans un bar de Louvain-la-Neuve s’est absentée quelques instants. À son retour, les deux gaillards avaient disparu, tout comme… le sac à main où la demoiselle avait notamment laissé son portefeuille. Mauvaise soirée !

Un tiers est cependant venu quelque temps plus tard rapporter son sac à la victime. Il avait vu les deux garçons fouiller les affaires de la victime, puis quitter rapidement l’établissement. Il les avait rattrapés et avait convaincu celui qui avait embarqué le sac de ne pas s’en débarrasser n’importe où.

Mais le portefeuille, lui, n’était plus à l’intérieur. Ni le GSM de la dame. Les indications données par la victime et le bon Samaritain ont permis aux policiers de remonter la piste de l’auteur.

Il faut dire que Grégory, un habitant de Court-Saint-Etienne né en 1982, est loin d’être un inconnu pour les autorités de police et pour la justice du Brabant wallon.

Lorsque les enquêteurs ont débarqué à son domicile pour mener une perquisition, il a d’ailleurs tenté de prendre la fuite. En vain. Et chez lui, on a retrouvé le GSM ainsi que deux cartes bancaires de la victime. L’homme connaît la musique : pas la peine de tourner autour du pot quand on est confronté à l’évidence, il est passé aux aveux.

Cité devant le tribunal correctionnel il y a un mois, il n’est pas venu se défendre. Pas sûr qu’il aurait trouvé des arguments percutants : en 2008, il a déjà écopé d’une peine de 18 mois de prison pour coups et blessures, puis 20 mois pour la même raison en 2009, et aussi 30 mois en 2015 dans un dossier de stupéfiants.

Le 20 octobre dernier, après les faits de Louvain-la-Neuve donc, il a encore écopé de trois ans d’emprisonnement avec sursis pour des faits de vol.

Le jugement rendu par défaut hier matin le condamne à une nouvelle peine d’un an d’emprisonnement ferme, et à une amende de 600 €. Comme la police sait où trouver l’intéressé, son arrestation immédiate n’a pas été sollicitée par le parquet.