Le voleur a voulu faire une mauvaise blague à la petite amie de sa victime

Drôle de surprise, dimanche à 3 h 20, pour une jeune Néolouvaniste réveillée par un appel sur son GSM. Elle a vu s'afficher le numéro de son petit ami et a donc décroché son téléphone.

C'est alors qu'un individu dont elle ne reconnaissait pas la voix lui a indiqué qu'il séquestrait et violait son petit ami. Et qu'il réclamait de l'argent en rançon.

En réalité, il s'agissait d'une bien mauvaise blague. Le petit ami en question n'était en rien retenu en captivité. Son véhicule avait été volé quelques heures plus tôt dans la rue des Bruyères avec son GSM à l'intérieur.

Et les voleurs n'ont eu d'autre idée que de téléphoner à sa petite amie pour lui faire une vilaine blague.

La police a été avertie et les recherches du véhicule volé – de marque Golf – sont en cours du côté d'Arlon, d'où l'appel semble avoir été passé.