Les maraîchers tirent un bilan positif de la reprise du marché hebdomadaire.

Baigné par le soleil estival, le marché du mardi a repris à Court-Saint-Étienne. Premier marché hebdomadaire à reprendre en Brabant wallon, celui-ci a attiré de nombreux Stéphanois habitués du rendez-vous. Ce n'était pas non plus la grande foule, sauf peut-être devant les plantes d'un horticulteur hennuyer, où certains clients ont fait la file pendant plus d'une heure !


Vingt-trois échoppes étaient présentes sur la place Baudouin 1er, davantage espacées que d'habitude pour garantir la distanciation physique entre les clients. Un sens giratoire a été mis en place sur la place afin d'éviter que l'on se croise. Du gel désinfectant était à la disposition des clients à l'entrée et à la sortie et, pour ceux qui seraient venus sans masque, des bénévoles en distribuaient à l'entrée. Si le port du masque n'a pas été imposé aux clients par le Conseil national de sécurité dans les marchés hebdomadaires, le bourgmestre a pris un arrêté pour le rendre obligatoire tant pour les maraîchers que pour les chalands.


Au moment de remballer leurs marchandises, la majorité des maraîchers affichaient un grand sourire. "J'ai fait 80 % de mon chiffre d'affaires par rapport à d'habitude, se réjouit devant son étal de fruits et légumes Freddy Trabucco, de la Corne d'abondance. Les gens sont venus pour acheter, pas pour se balader. Ils respectent les normes et sont tous venus masqués. Tout était bien organisé."