Brabant wallon Maud a vécu Koh-Lanta comme "un grand jeu et des vacances inoubliables".

Vendredi, après sa victoire dans Koh-Lanta, La guerre des chefs, Maud a fêté ça dignement avec ses vingt camarades. C’est aux petites heures - cinq, en l’occurrence - qu’ils ont regagné leur lit, non sans s’être juré qu’ils se reverraient très vite. Après une nuit courte mais réparatrice, notre compatriote a repris le chemin de Grez-Doiceau… où un comité d’accueil composé de ses voisins l’attendait, champagne à la main. " C’était une vraie surprise ", dit-elle. " Et ça m’a fait super plaisir. Mais là, ça y est, je suis remise de tout, y compris du Mud Day à Paris et de la Sand Race à Mont-Saint-Guibert ."

Hier, lundi, sa journée était donc consacrée à des interviews. " Je suis ravie parce qu’avec vous je vais pouvoir dire ‘septante’ et ‘nonante ’", rigole-t-elle. " Et je ne vais pas dire ‘kiffer’ mais ‘aimer’, ça va me changer ! "

Vous aviez perdu beaucoup de poids durant l’aventure, mais lors du direct vendredi vous sembliez avoir repris des plumes !

"J’ai repris mes 12 kilos… mais en chocolat, frites, chocolat, sauce samouraï. C’est simple : vous appuyez sur mes jambes, il y a des frites qui sortent. La preuve que l’on peut prendre 12 kilos de crasses !"

Qu’est-ce qui vous a le plus manqué, en matière de nourriture ?