Pour la cinquième année consécutive, Gault & Millau a désigné les meilleurs chocolatiers de Belgique et du Luxembourg dans son guide "Finest chocolatiers". Comme toujours, la sélection des chocolatiers s’est effectuée sur base de dégustations objectives, c’est-à-dire sur les caractéristiques visuelles et gustatives de chaque produit dégusté.

Cette année, l’équipe a fait une sélection de 97 chocolatiers. Parmi eux, neuf artisans du Brabant wallon se sont distingués (ils sont répertoriés sur www.gaultmillau.be). A priori, aucun d’eux ne fait son entrée au guide cette année. Mais ça n’empêche que cette distinction représente une belle récompense pour le travail fourni par ces chocolatiers qui n’ont franchement pas connu une année facile avec une période de Pâques entachée par la crise sanitaire.

Sélectionné depuis la première édition il y a cinq ans, Jean-Sébastien Jonné se réjouit de conserver cette place dans le prestigieux guide culinaire. Le gérant de l’Alchimie du Chocolat à Joli-Bois (Waterloo) met un point d’honneur à sélectionner des matières premières de qualité. Il travaille avec des variétés de cacao du Pérou, de Madagascar, d’Équateur ou encore de Tanzanie. " On ne travaille qu’avec des chocolats "millésime", c’est-à-dire du grand cru. On se distingue dans le travail des recettes et avec une fraîcheur de produits qu’un industriel ne peut pas faire. On n’utilise pas de graisses de coco, on travaille le produit brut. Notre chocolat a du caractère, il change de goût selon les saisons. Là où le goût sera toujours le même chez des industriels."

Un travail d’orfèvre qu’applique aussi Bernard Schobbens, qui fut d’ailleurs l’élève de Jean-Sébastien Jonné. En trois ans d’existence seulement, le chocolatier de Chaumont-Gistoux peut se targuer de décrocher sa troisième mention dans le guide Gault & Millau. Sa première, il l’a remportée neuf mois après avoir ouvert seulement ! " C’est un bon boost, reconnaît-il. Je mise sur la qualité et la fraîcheur. Je reproduis toute ma gamme chaque semaine. Je n’utilise pas d’arôme, ni de conservateur ni de colorants. Chaque praline est comme un petit bijou, le goût doit exploser sur un tout petit bout de chocolat ."