Brabant wallon Une nouvelle convention pour le retour de l’opération de solidarité en décembre

L’organisation de Viva for Life, en décembre dernier sur la Grand-Place aclote, a été un beau succès de foule et a permis de battre un nouveau record de dons récoltés au profit d’associations qui luttent contre la pauvreté infantile.

Au conseil communal de lundi soir, le collège a demandé aux conseillers d’approuver la nouvelle convention à passer avec la RTBF, pour reconduire l’opération aux alentours de Noël.

Côté PS, on a regretté que le débriefing annoncé avec tous les groupes politiques n’ait pas eu lieu, tout en précisant que cela ne valait pas de voter contre le point.

Mais André Flahaut a également demandé, vu l’importance des coûts en jeu, que les détails soient donnés en public. L’échevin Philippe Bouffioux, après avoir précisé qu’une réunion serait organisée prochainement pour les élus, a accepté de dévoiler ces montants.

Ainsi, le montant principal à payer, constitué par une quote-part de la ville dans l’organisation de ce grand événement, a été fixé à 37.500 €. Mais la Ville a également valorisé différentes prestations pour déterminer un montant global.

Ainsi, en matière de parking et de mobilité, la mise à disposition des places dans différents endroits du centre-ville, le prêt de la salle des mariages ou encore la mise à disposition des navettes (avec leur chauffeur et le carburant) est estimé à 3.570 €.

En ce qui concerne le matériel, cela va des chaises aux barrières Herras en passant par des toilettes mobiles, des groupes électrogènes et du matériel électrique. Soit un peu moins de 20.000 €.

La mise à disposition de locaux (Waux-Hall, bâtiment Belgacom, Peterhhouse…) est valorisée à hauteur de 7.500 €. S’y ajoutent encore 5.600 € pour assurer la propreté, et 5.000 € pour les prestations des policiers et des services de secours.

Au final, l’investissement communal s’élèverait à un peu moins de 100.000 euros.