Brabant wallon La foire de la Pentecôte installe la ferme en ville : rendez-vous le 10 juin en terre aclote.

Vieille tradition nivelloise et rendez-vous des familles, la foire agricole de la Pentecôte aura lieu le 10 juin prochain à Nivelles. Jusqu’à il y a quelques années, le parc de la Dodaine était lui aussi investi par les animaux. Mais les organisateurs et le collège communal ont décidé de désormais concentrer les activités dans le centre-ville.

Ce sera encore le cas pour cette édition avec notamment le concours de bétail sous les tours de la collégiale, le petit élevage et le cercle royal apicole installés dans le cloître, le concours de chevaux de trait ou encore le spectacle équestre avec des chevaux espagnols sur le parking de l’hôtel de ville. La place de Lalieux, elle, accueillera des moutons - avec des démonstrations de tonte - durant toute la journée.

La déclaration de politique générale de la nouvelle majorité prévoit explicitement le soutien à l’agriculture locale et la foire agricole est évidemment l’occasion rêvée pour sensibiliser le public et mettre à l’honneur le savoir-faire des producteurs du cru. "Pourquoi acheter et consommer des fraises en janvier ? Pourquoi continue-t-on à privilégier certains produits qui viennent de loin ?" interpellent les organisateurs. "Chez nous, nous avons toutes les denrées nécessaires à une alimentation saine à portée de main : viande, légumes et fruits de saison. Cette année, nous mettons davantage l’accent sur les circuits court."

Un marché du terroir (produits laitiers, fraises, etc.) sera dès lors organisé en collaboration avec la Province et on trouvera sur place un stand d’Empreintes BW consacré aux circuits courts.

Certaines dispositions du nouveau décret wallon sur le bien-être animal s’appliqueront à cette édition, notamment l’interdiction de présenter en public des chevaux dont la queue a été coupée. L’on sait que cet article fait débat dans le petit monde des amoureux du cheval de trait, et il a évidemment été discuté aussi avec les organisateurs…

"Nous avons attiré l’attention des participants : il y a une loi et, bien évidemment, on s’y conformera" , indique l’échevin Pascal Rigot.

V. F.