Brabant wallon Les faits ont été dénoncés jusque sur les réseaux sociaux hier matin

Plusieurs citoyens qui sont passés par là vendredi matin ont dénoncé la situation non seulement aux autorités, mais aussi sur les réseaux sociaux, photos à la clé. À la limite des communes d’Ittre et de Nivelles et près de la sortie Nivelles Nord de l’autoroute E19, plusieurs mètres cubes de déchets avaient été abandonnés, au petit matin ou dans la nuit.

Les clichés pris au chemin de Montifaut étaient éloquents : il fallait sans doute un camion pour déverser sur place, en pleine campagne, autant de déchets provenant visiblement d’une maison que l’on a vidée : mobiliers divers, caisses en carton, cadres, vieux luminaires…

En réalité, si les citoyens ont immortalisé ce dépôt clandestin au bord du chemin, les gens qui l’ont déversé n’ont pas pris la peine d’épargner la chaussée. C’est le service des travaux de la ville de Nivelles, appelé en urgence, qui a tout poussé sur le côté dans un premier temps pour permettre aux véhicules de passer.

Le bourgmestre Pierre Huart confirme que ces dernières semaines, ce genre de mauvaises surprises a tendance à se multiplier dans les chemins de campagne. Et les zones proches des sorties d’autoroute sont particulièrement concernées. De quoi organiser une surveillance ciblée ? "C’est très difficile pour ce genre d’agissements, précise le maïeur. Parce que les gens qui font cela agissent la nuit ou à l’aube, et cela leur prend une minute ou deux pour déverser ces déchets. J’espère que dans le futur, les caméras ANPR qui seront installées à l’échelle de la province permettront de repérer certains véhicules…"

Pour le dépôt clandestin de vendredi, la police locale, qui s’est rendue sur place, aurait trouvé des "éléments utiles" qui pourraient permettre de remonter une piste…