Ce n’est plus un secret pour personne, Colruyt souhaite déménager pour mieux s’agrandir, tout en restant sur le territoire de Rixensart. Le projet actuel, un bâtiment mixte qui abriterait un tout nouveau magasin de 1 810 m², 10 nouveaux logements et un parking souterrain de 145 places, est imaginé autour du rond-point Paul Hanin.

Un projet porteur d’emploi - 19 nouveaux postes seraient ainsi créés - mais assez volumineux également. Un peu trop même pour le collège communal. " Malgré l’avis positif remis par la CCATM, on juge le projet actuel trop massif et trop grand. Les bâtiments sont également imaginés trop à flanc de l’avenue de Merode selon nous, explique Christophe Hanin, l’échevin de l’Urbanisme à Rixensart. Pour ces différentes raisons, on a remis un avis négatif. Je précise qu’on n’est pas opposés à ce que Colruyt s’implante à cet endroit, bien au contraire, mais il faudra quelque peu en rediscuter ."

Maintenant que l’avis de la commune est établi, la prochaine étape pour ce dossier se passera du côté de la Région wallonne. " Les fonctionnaires délégués et des implantations commerciales vont à leur tour émettre un avis, poursuit Christophe Hanin. Ensuite, une fois que ce sera fait - on parle de quelques semaines - ce sera à la commune de trancher. "

Sans oublier les éventuels retours et révisions de dossiers qui pourraient survenir. Précisons que pendant l’enquête publique - évidemment clôturée - 47 lettres de réclamation ont été envoyées à l’administration communale. Un total pas si important au vu du ramdam qu’a suscité le projet du McDonald’s - qui lui n’en est pas encore au stade de l’enquête publique, loin de là. Mais qui, pour rappel, est également imaginé autour du rond-point Paul Hanin.

En ce qui concerne l’actuel magasin Colruyt, situé le long de la rue Aviateur Huens, l’entreprise de grande distribution n’imagine pas le raser. Mais le transformer en un Bio-Planet pour lequel la taille du bâtiment semble bien mieux adaptée (1 200 m²).