Les nouvelles mesures régionales interdisent le maintien des compétitions et entraînements sportifs pour les plus de 12 ans. Cela signifie que pour les plus jeunes, ces activités sont maintenues dans le respect des règles sanitaires.

Une décision qui ne ravit pas tout le monde, dont Benito Marchetto, coordinateur du RE Stéphanois : "On aurait bien voulu tout arrêter mais comme l’ACFF (Association des clubs francophones de football) maintient les matchs chez les jeunes, on est obligés de participer sous peine d’amende, explique le coordinateur. C’est très bien pour les enfants qu’on continue, mais ça ne va pas empêcher l’épidémie."

Les conditions dans lesquelles le maintien de ces activités peut se faire ne sont apparemment pas optimales. L’hiver arrivant à grand pas, les enfants risquent de tomber plus facilement malades : "Les vestiaires sont fermés à l’exception d’un qui permet un accès aux toilettes, et la buvette est également fermée, indique Benito Marchetto. Cela veut dire que les enfants ne peuvent pas aller se réchauffer en attendant que leurs parents arrivent. Ils risquent d’attraper des bronchites et d’autres maladies à cause de la drache et du froid."

Aujourd’hui, les entraînements du RE Stéphanois sont réduits à deux par semaine.