Dans la nuit du dimanche au lundi, des photos exposées au Bois des Rêves ont été lacérées. Faisant parties d’une représentation théâtrale commençant jeudi, les différents acteurs ont dû agir rapidement.

Cette année, dans le cadre de l’opération « Place aux artistes » lancée par la province, le Bois des Rêves à Ottignies accueille un spectacle itinérant : entre le 6 et 16 août, la compagnie théâtrale la Maison Éphémère prend place dans le Bois. Jeudi, soir de la première, les spectateurs suivront les acteurs parmi les photos installées dans le Bois.

Ce lundi aux alentours de midi, les organisateurs et le directeur du Bois des Rêves ont été prévenus que quatre des photos exposées avaient été vandalisées : « Les photos abîmées étaient plus isolées que celles à proximité de la cafétéria qui n’ont rien, explique le directeur du Bois des Rêves, Pierre Coutisse. Le garde a fait sa ronde habituelle mais n’avait rien vu. »

© OGER

La Maison Éphémère a réagi rapidement : le parcours a été modifié pour mettre les photos isolées dans des endroits protégés par des barrières ou plus exposés. Les photos ont été réparées et une petite pancarte de sensibilisation a été collée près des photos : « Nous ne voulons incriminer personne, mais nous voulons surtout expliquer aux gens tout le travail qu’il y a derrière ces photos, souligne Brigitte Baillieux, metteuse en scène. Rappeler aux spectateurs et aux passants que la vie d’artiste, pour l’instant, ce n’est pas facile. »

Cette dernière reste positive : « C’est vraiment inutile, ça n’apporte rien à personne, mais bien que ce soit décourageant, nous voulons montrer que ce n’est pas ça qui va nous empêcher de faire le spectacle. »