Le centre neurologique William Lennox, situé à l’allée de Clerlande à Ottignies, s’apprête à faire peau neuve. L’infrastructure actuelle sera complètement rénovée en plus de la construction de deux nouvelles extensions. Celles-ci vont accroître la superficie du centre de 3 000 m2 pour un total de 17 000 m2. Le montant total des travaux atteindra les 38 millions d’euros.

Le premier objectif de ces travaux est de rénover l’infrastructure actuelle du site, trop vétuste, et de construire une extension à l’avant et à l’arrière. Le deuxième est de répondre aux nouveaux besoins du Centre, à la demande des patients, du personnel et des familles. " Nous allons créer une unité spécifique d’éveil de coma, et passer de six à dix lits. Nous allons aussi ouvrir deux hôpitaux de jour dans un espace à part, un pédiatrique et un pour les adultes ", annonce Géraldine Woitrin, la directrice administrative et financière.

Si les agréments sont accordés, le centre décrochera 29 lits supplémentaires, neuf pour adultes et vingt pour enfants. Les autres projets sont de créer un appartement thérapeutique qui permet de mettre les patients en situation avant le retour à domicile, et la construction d’une piscine utilisée pour la revalidation.

"Le challenge, c’est de rénover tout le site en maintenant l’activité car il n’est pas envisageable de fermer le centre", explique la directrice. Voilà pourquoi les travaux se dérouleront en plusieurs phases. Deux chantiers démarreront dès 2021, dont celui de la rénovation de l’ensemble de l’égouttage du centre et la rénovation du pavillon des sports. Le plus gros chantier démarrera quant à lui vers l’été 2022. La fin des travaux est estimée pour l’année 2028. Sur le plan financier, c’est la Région wallonne qui finance en totalité les travaux d’infrastructure du centre, tandis que le fédéral finance encore l’activité hospitalière, c’est-à-dire le personnel soignant.