Les 283 élèves de primaires du collège du Biéreau à Louvain-la-Neuve occupent cette semaine douze classes mises à disposition par l’UCLouvain. En cause ? Une panne de chauffage générale, et ce en pleine vague de froid. Ce mardi, les élèves ont découvert leurs locaux temporaires et ils sont pour la plupart ravis. « Les élèves n’étaient pas du tout stressés mais plutôt excités voire déphasés », explique Françoise Evrard, la directrice du collège. Elle est surtout rassurée de ne pas avoir fermé l’école. "On a de la chance, toutes les écoles ne pourraient pas prétendre trouver cette solution d’urgence", ajoute-t-elle.

L’ensemble des classes de primaire sont installées dans de petits auditoires Croix du Sud. Sur le temps de midi, ils retournent manger dans un local de l'école et profitent de la cour de récréation. "Nous chauffons spécialement un local pour qu’ils mangent dans l’école », explique la directrice. Elle remercie tout particulièrement son équipe éducative d’avoir pu s’adapter à la situation. « Je suis aussi très reconnaissante envers l’UCLouvain qui est aux petits soins avec nous."

C’est un bel acte de solidarité et de soutien de la part de l’UCLouvain, dont les locaux sont inoccupés suite à la crise sanitaire. "On a été contacté lundi matin pour voir si on pouvait offrir une solution à l’école", explique Alexia Autenne, l’administratrice générale de l’université. Ce sont douze locaux à taille humaine et à quelques centaines de mètres de l’école qui ont été mis à disposition des élèves. "On a voulu donner un coup de main, surtout que la crise nous permet de facilement l’organiser."

La réparation du chauffage de l’école est quant à elle toujours en cours. "J’espère que ce sera rapidement réparé. Si ça l’est avant vendredi on retournera dans l’école, sinon on attendra après les vacances de Carnaval", explique Françoise Evrard.