Malgré le soleil et les vacances passées au pays pour de nombreux Belges, la période estivale n'a pas été bénéfique pour Walibi. Le parc wavrien enregistre une baisse de 50 % de sa fréquentation par rapport à ce qu'il accueille habituellement sur les deux mois d'été.

LIRE AUSSI : Walibi enregistre une baisse de fréquentation de 50% cet été: "Nous ne sommes pas surpris"

Et avec l'annonce d'un rebond de l'épidéme avec la rentrée scolaire, les perspectives pour Walibi ne sont guère plus réjouissantes dans les prochaines semaines. À tel point que les responsables du parc envisagent de faire l'impasse sur Halloween, l'évenement pourtant phare du parc avec son ambiance, ses figurants et maisons hantées. Ce qui a d'ailleurs valu à Walibi de remporter le titre de "Meilleur événement Halloween de Belgique et des Pays-Bas" pour ses maisons hantées The House of Silent Jill, Nagulai et The Curse of Amun.

"On a une réelle réflexion sur les moyens déployés et l’opportunité d’aller sur un gros événement, reconnaît Jean-Christophe Parent, le directeur général de Walibi Belgium. On est persuadé qu’on va devoir réduire la voilure par rapport à ce qui est fait d’habitude, jusqu’à une ouverture simple du parc. C'est-à-dire que l'on n'organiserait aucun événement Halloween. Il faudra voir jusqu’où on peut pousser le curseur."

Une décision est attendue à la mi-septembre. Si l'événement Halloween devait ne pas être organisé cette année, cela ne ferait pas les affaires de Walibi. La période représente en effet environ 20% de son chiffre d'affaires annuel.