Le projet d’EE Genappe, dévoilé en 2018, est de retour pour construire 4 éoliennes.

La saga des projets éoliens à Genappe ne connaît pas d’accalmie en période de confinement. Il y a quelques jours, de nouvelles affiches jaunes sont apparues à proximité de la RN25.

On sait que deux projets sont en cours de procédure. Celui du promoteur New Wind, qui avait été recalé par le collège communal, était passé de six à cinq éoliennes et avait obtenu le feu vert du gouvernement wallon en novembre dernier. Depuis, la décision d’aller en recours au Conseil d’État contre cette décision positive de la Région a été prise par des riverains et par la commune.

Il y a également le projet de Wind Vision, qui voudrait construire six éoliennes à cheval sur les territoires de Genappe et de Nivelles, toujours le long de la RN25. Treize requérants ont attaqué le permis d’urbanisme devant le Conseil d’État, et la plus haute juridiction administrative a suspendu le permis en mai 2019, en attendant de statuer sur le fond.

Mais revoilà un troisième projet ! Il s’agit de celui de la SPRL EE Genappe. Filiale de la société allemande Eno Energie, elle avait dévoilé en juin 2018, au moment de lancer une étude d’incidence environnementale, son intention d’implanter quatre éoliennes… à peu près au même endroit que les moulins envisagés par New Wind.

L’étude d’incidences et le dossier ont été déposés au service communal de l’urbanisme pour lancer l’enquête publique, initialement prévue du 30 mars au 30 avril. Cependant, une circulaire du gouvernement prise dans le cadre des mesures "coronavirus" suspend pour 30 jours au moins toutes les enquêtes publiques portant sur les dossiers d’urbanisme.