C’est une des traditions sympas en terre aclote : le lundi de Pentecôte, la ferme débarque en centre-ville avec des concours de bovins sous les tours de la collégiale, des démonstrations équestres sur la Grand-Place, les animaux du petit élevage qui égaient le cloître de grand matin, des expositions de tracteurs… et évidemment de multiples dégustations de bons produits venant directement de la campagne alentour.

L’an dernier déjà, pour cause de pandémie, la foire agricole avait dû être annulée. Et ce lundi, même si les chiffres évoluent chaque jour de plus en plus favorablement, il n’était pas encore envisageable de rassembler du monde en ville durant toute la journée. Le comité organisateur travaille depuis plusieurs mois sur une alternative, et elle prendra la forme d’une grande campagne de communication sur Internet et sur les réseaux sociaux pour mettre les produits locaux à l’honneur.

Viande, légumes et fruits frais, volailles, lait ou produits laitiers divers, les fermes qui vendent directement leurs productions aux consommateurs ne manquent pas à Nivelles et dans les communes environnantes. L’idée est de les mettre en valeur via de petites vidéos tournées dans les cuisines et dans les salles des restaurants aclots.

Un marché public a été lancé et il a été remporté - le coût total pour la Ville est de 5 500 euros - par Ultrason, la radio locale… qui se met également à l’image. Plusieurs capsules vidéos ont été tournées pour montrer des professionnels réaliser des recettes en utilisant du poulet, des épinards, des pommes, des fraises ou même de la ricotta de chèvre produits à quelques kilomètres du centre-ville.

Chaque fois, la provenance des ingrédients est précisée et le but est évidemment d’inciter les Nivellois - mais aussi les autres ! - à eux-mêmes tenter l’expérience de cuisiner local en allant acheter les ingrédients dans les fermes du coin.

Une vidéo de lancement sera diffusée largement à partir de samedi matin, puis une fois que ce "teaser" aura fait son effet, les vidéos mettant en scène les restaurateurs et leur savoir-faire seront postées à partir de lundi matin.

" Nivelles est une ville qui organise énormément d’activités et leur annulation a été comme un uppercut : on s’est tous retrouvés un peu sonnés, explique le bourgmestre Pierre Huart. Heureusement, grâce à la créativité des partenaires, on a pu trouver des formules pour continuer de faire découvrir les atouts de notre territoire à ses habitants et aux personnes extérieures. "

Mettre les produits locaux en valeur, c’est bien. Inciter activement les habitants à les goûter, c’est mieux. Cette campagne intitulée #JeMangeLocalàNivelles comprend également l’organisation d’un concours. Ceux qui voudraient imiter les chefs aclots peuvent eux aussi poster des vidéos ou des photos de leurs meilleures recettes à base d’ingrédients locaux, en se servant du hashtag de la campagne pour s’assurer d’un partage le plus large possible.

Un tirage au sort permettra à cinq lauréats de gagner des cadeaux… à base eux aussi de bons produits locaux, évidemment.