GENAPPE

Les socialistes du Lothier voulaient, eux aussi, monter dans la majorité

POLITIQUE Nous l’avons évoqué dans ces colonnes, la majorité (absolue) MR-IC vient de choisir dans ses propres rangs deux nouveaux échevins pour remplacer Pierre Géruzet (démissionnaire) et feu Jean Mévisse (voir DH de mardi).

Il n’y a donc pas eu d’ouverture vers les partis de l’opposition, alors que certains pensaient que Philippe Lorsignol (Écolo) était un candidat sérieux puisqu’il collaborait déjà avec Pierre Géruzet pour certains dossiers.

Philippe Lorsignol aurait fait les frais du refus du PS du Lothier de donner son feu vert à sa désignation au sein du collège, Écolo s’étant présenté en cartel avec l’USC il y a trois ans. Ce qui rendait cet accord indispensable…

Les socialistes du Lothier viennent d’apporter des précisions sur cette attitude, prise après une rencontre avec la majorité. Pour eux, une modification du pacte de majorité devait impliquer un élargissement au groupe entier, donc USC-Écolo-Indépendants.

“Lors de la rencontre du 21 janvier 2010, Gérard Couronné a évoqué l’élargissement de la majorité comme l’une des possibilités , indiquent les socialistes. Il n’a cependant tenu aucun compte d’un équilibre entre les deux formations politiques constituant le cartel entre les socialistes et les écolos, pourtant nécessaire à la faisabilité de cet élargissement. Au contraire, il a limité l’éventualité d’un élargissement de la majorité à la seule participation à l’exécutif communal du conseiller Écolo, Philippe Lorsignol.”

Pour les Rouges du Lothier, il était donc exclu de dire oui s’ils restaient sur le banc de touche. “Avec Écolo, les socialistes auraient pu renforcer la majorité dans une solution équilibrée au profit de la population, une chance aussi d’assurer une plus large représentation de la population , justifient-ils. Le Bourgmestre Gérard Couronné et sa majorité absolue MR ne l’ont pas souhaité.”



© La Dernière Heure 2010