Les importants rassemblements de jeunes autour du lac de Louvain-la-Neuve ce mardi ont beaucoup fait parler. Avec le retour inopiné des beaux jours, les étudiants sont nombreux à se réunir par petits groupes dans le parc autour du lac. Sauf que les mesures sanitaires autorisent actuellement des bulles de quatre à l'extérieur et le port du masque, ce qui ne semble pas toujours respecté aux abords du lac. Pour la bourgmestre d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, Julie Chantry, tant que les jeunes se réunissent par bulles et ne transgressent pas d’autres règles, pas question de les sanctionner. Sur les 500 jeunes réuni mardi soir, la police n'a d'ailleurs dressé que deux PV, à des étudiants qui avaient ramené leur baffle.

Ce mercredi matin, la bourgmestre s’est concertée avec le chef de corps de la police locale, Maurice Levêque. Ensemble, ils ont discuté des mesures à prendre par rapport aux rassemblements autour du lac. "Il y aura un encadrement par une présence policière mais nous ne sommes pas dans une dynamique de faire évacuer les jeunes, explique la bourgmestre. Tout d’abord parce que les lieux ne s’y prêtent pas bien, et aussi parce que si on les évacue, ils se retrouveront dans les kots ou ailleurs. » Selon la bourgmestre, il est préférable qu’ils se retrouvent dehors plutôt qu’à l’intérieur.

Les règles concernant la consommation d’alcool et de tapage doivent tout de même être respectées selon la police et la commune. "On veut éviter la consommation d’alcool dans un lieu public et la police sanctionnera s’il y a un constat. On reste aussi attentif à la dimension du tapage pour éviter que ça dégénère", ajoute Julie Chantry.

Mardi, les policiers avaient en effet confisqué des baffles pour éviter que la musique ne provoque des dérapages et un plus grand rassemblement autour du lac. Pourtant, hors période Covid, un arrêté du bourgmestre limite déjà les rassemblements, interdit la musique amplifiée et la consommation d’alcool après une certaine heure. « La crise sanitaire renforce évidemment le problème. La consommation d’alcool peut provoquer des rapprochements inadéquats par rapport aux mesures Covid", explique Yves Lagrange, commissaire à la zone de police d’Ottignies Louvain-la-Neuve. Il rappelle également que le port du masque n’est pas obligatoire mais fortement conseillé autour du lac.