Sur le plan sportif, les choses se mettent tout doucement en place à Bleid-Molenbeek

MOLENBEEK Il y a bientôt un mois, le nouveau FC Bleid, officieusement appelé Bleid-Molenbeek, reprenait les entraînements. Sous la direction de Michel De Wolf, on découvrait les visages quasi inconnus des joueurs qui allaient composer le noyau. Au-delà de l’aspect sportif, c’est bien la renaissance promise du RWDM, sous le nom de RWDM 47, qui intéressait les amoureux du foot molenbeekois. Tous y croyaient mais depuis mardi soir, l’engouement est retombé.

La raison ? “Suite à des divergences d’opinions et un manque certain de confiance de part et d’autre qui fait que nous ne pouvons travailler sereinement ensemble” , les responsables du RWDM 2003 ont décidé de se retirer du projet de Michel De Wolf. Du coup, à moins d’un retournement de situation (lire ci-contre), le RWDM 47 ne devrait pas voir le jour dans un an, comme promis.

Si certains évoquent que cette séparation serait d’ordre financier suite à des dettes non-apurées, Michel De Wolf, lui, préfère laisser passer l’orage. “Nous nous sommes séparés car nous avons des divergences d’opinion. Pour le reste, je m’expliquerai d’ici une semaine. En attendant, nous poursuivons notre projet de nouveau club.”

Car il ne faudrait pas l’oublier, le nouveau Bleid disputera son premier match officiel ce dimanche à Arlon. Une rencontre de Coupe de Belgique qui permettra d’y voir plus clair sur le noyau. “Pour l’instant, nous avons 16 joueurs sous contrat. C’est un premier match officiel face à une équipe solide. On verra ce qu’on peut faire.”

Pour l’instant, difficile de vraiment dire où en sont les joueurs, d’autant que les matches amicaux n’ont pas permis de tirer de grands enseignements. Comme mardi au Léo (1-1). “La première mi-temps n’était pas terrible. Nous avons besoin de temps pour mettre les choses en place. Les joueurs n’ont pas l’habitude d’évoluer ensemble.”

Du coup, Michel De Wolf est conscient que son équipe ne sera pas au point pour le début du championnat. “Nous avons un attaquant anglais en test qui a l’air concluant. Nous cherchons encore deux attaquants et si possible un milieu défensif. Je suis confiant mais nous ne serons pas prêts avant la fin du mois d’août.”



© La Dernière Heure 2012