Eneco va reprendre en août la construction d'un parc de neuf éoliennes réparties entre Eghezée, Ramillies et Orp-Jauche.

Cela fait pratiquement douze ans que dure la saga des éoliennes sur la plaine de Boneffe. Au départ, on parlait de douze moulins sur cette zone certes très venteuse et donc intéressante pour les promoteurs éoliens, mais aussi intéressante pour la faune et en particulier pour les oiseaux. L’avant-dernier permis octroyé a été suspendu, une nouvelle fois, par le Conseil d’État saisi par les opposants : une faille en matière d’ouverture de voirie pour le chantier avait été trouvée dans le dossier.

Rapidement, le Gouvernement wallon a délivré un nouveau permis, fin avril dernier, pour neuf éoliennes : cinq sur le territoire d’Eghezée, deux sur celui de Ramillies et deux sur Orp-Jauche.

Une décision susceptible de faire l’objet d’un nouveau recours mais du côté d’Eneco Wind Belgium, on a décidé d’avancer, en concertation avec les communes concernées. En communiquant également mieux avec les riverains, notamment avec une page spécifique sur le site internet de la société, un numéro de téléphone gratuit (0800/21 401) et l’instauration d’un comité de suivi.

Comme pour tous les projets d’envergure, c’est un carrousel : si on attend la fin des procédures administratives, on ne construit plus rien, souffle Arnaud Janvier, manager development Wallonia d’Eneco. Nous pensons que ce projet est excellent.”

On avance donc, d’autant que la zone de compensation écologique de 30 hectares, discutée avec le DNF, a déjà été mise en oeuvre. Les travaux reprendront début août, une fois la période de nidification des oiseaux terminée, avec les fondations et les câblages. Les éoliennes de 150 mètres arriveront en pièces détachées en novembre. L’objectif est de démarrer la production d’électricité dès janvier 2021.